Question Fiscale information et assistance fiscale en ligne
Retour à l'accueil

Quatrième projet de loi de finances rectificative pour 2011 : nouvelle exonération de plus-values immobilières en faveur des personnes âgées




 

 

Le quatrième projet de loi de finances rectificative pour 2011 a été adopté en 1ère lecture par l’Assemblée nationale le 6 décembre 2011. Ce projet  intègre les mesures fiscales du second plan de rigueur.

Le PLFR 11-IV est  en cours d’examen par le Sénat en séance publique depuis le 13 décembre.
Ce projet prévoit (art. 13 ter nouveau.) que les plus-values immobilières réalisées par les personnes âgées ayant quitté leur logement pour résider dans une maison de retraite médicalisée seraient exonérées si les conditions suivantes sont respectées : :
- le logement cédé a constitué la résidence principale du cédant et n'a fait l'objet depuis lors d'aucune occupation ;
- le cédant est résident d'un établissement mentionné aux 6° ou 7° de l'article L. 312-1 du code de l'action sociale et des familles ;
- le cédant n’a pas été passible de l'ISF au titre de l'avant dernière année précédant celle de la cession ;
- la cession intervient dans un délai de 2 ans suivant l'entrée dans l'établissement ;
- le revenu fiscal de référence du cédant lui ouvre droit au plafonnement de la taxe d'habitation prévu à l'article 1414 A du CGI. (23 572 € en 2010 (CGI, art. 1417, II)).
Cette mesure à d’ores et déjà été adopté par le Sénat en séance publique le mardi 13 décembre 2011



14/12/2011
Lu 1066 fois