Question Fiscale information et assistance fiscale en ligne
Retour à l'accueil

Modalités d'application de l'amende de 5% prévue par l'article 1763 du code général des impôts (défaut de production ou d'inexactitudes de l'état de suivi des plus-values en report d'imposition).


Rescrit fiscal N° 2012/8 (RC) Date de publication : 21/02/2012




 

Dans le cadre de la procédure de rescrit fiscal, il a été demandé si en cas de défaut de production ou d'inexactitudes de l'état de suivi des plus-values en report d'imposition mentionné au I de l'article 54 septies code général des impôts (CGI) ou de l'état prévu au III du même article, une société pouvait  régulariser spontanément la situation sans encourir l'application de la sanction prévue à l'article 1763 du CGI.
Il a été repondu que la société peut régulariser la situation uniquement si la démarche de la société est spontanée et n'est pas motivée par une quelconque demande de l'administration fiscale (aucun contrôle en cours et la société n'a reçu ni avis de vérification, ni demande d'information à ce sujet) et si, par ailleurs, la situation déclarative de la société  fait apparaître une moralité fiscale irréprochable.
 
 
 
Texte de la question :
En cas de défaut de production ou d'inexactitudes de l'état de suivi des plus-values en report d'imposition mentionné au I de l'article 54 septies code général des impôts (CGI) ou de l'état prévu au III du même article, une société peut elle régulariser spontanément la situation sans encourir l'application de la sanction prévue à l'article 1763 du CGI ?
 
Réponse :
En vertu des dispositions du I de l'article 1763 du CGI, entraîne l'application d'une amende égale à 5% des sommes omises le défaut de production ou le caractère inexact ou incomplet de l'état mentionné au I de l'article 54 septies du CGI.
De même, en vertu des dispositions du II de l'article 1763 du CGI, le défaut de production ou le caractère inexact ou incomplet de l'état prévu au III de l'article 54 septies précité entraîne l'application d'une amende égale à 5% des résultats de la société scindée non imposés en application des dispositions prévues aux articles 210 A et 210 B du CGI.
Par mesure de tempérament, il est admis que l'entreprise puisse régulariser sa situation sans encourir l'application de cette sanction lorsque les conditions suivantes sont réunies.
La démarche de la société est spontanée et n'est pas motivée par une quelconque demande de l'administration fiscale (aucun contrôle en cours et la société n'a reçu ni avis de vérification, ni demande d'information à ce sujet).
Par ailleurs, la situation déclarative de la société devra faire apparaître une moralité fiscale irréprochable.
 
Source www.impotgouv.fr



01/03/2012
Lu 827 fois















Modèles de courriers & actes







Dans le forum